Mois de l’économie sociale | Les valeurs de l’économie sociale, quelle valeur pour notre communauté?

24 novembre 2020

L’économie sociale est présente dans plusieurs sphères de notre vie, qu’on en soit conscient ou non. Dans notre quotidien, les entreprises d’économie sociale sont partout, bien qu’on n’en soit pas toujours conscient. Que ce soit un CPE, un camp de vacances, un sympathique café ou une épicerie en ligne, ces entreprises qui, en apparence peuvent ressembler à d’autres, se démarquent profondément, notamment au niveau de leurs valeurs.

À mon avis, ce sont ces valeurs qui guident les entreprises d’économie sociale et qui en font un super atout pour notre communauté. Tout d’abord, la démocratie est au cœur de leur vie associative. Bon, cette phrase peut avoir l’air creuse, mais en réalité elle signifie que les personnes qui fréquentent l’entreprise ont la possibilité de s’exprimer sur les services donnés, soit dans le cadre d’une assemblée générale, de consultations ou même en se faisant élire au conseil d’administration. Cette caractéristique tellement importante de ces organisations garantit que ces actions sont en harmonie avec la volonté de sa communauté.

Ensuite, la solidarité est une autre valeur au centre du fonctionnement de ces entreprises. Cette valeur s’exprime dans un premier temps envers sa communauté. Il n’est pas rare qu’une entreprise d’économie sociale soit créée dans le but de répondre à un besoin qui n’est pas répondu, venant ainsi enrichir le filet social. D’ailleurs, cette solidarité peut aller plus loin dans plusieurs cas. Bien qu’en général les profits soient réinvestis dans la mission, il arrive que les entreprises d’économie sociale mettent à la disposition de leurs citoyens ces surplus, par exemple sous forme d’un appel de projets.

C’est cette même solidarité qui se retrouve également au cœur du fonctionnement des entreprises. Les ressources humaines sont loin d’être des numéros, et les conditions de travail y sont souvent plus flexibles et plus humaines. Aussi, plusieurs ont également intégré à leur fonctionnement des plateaux de travail facilitant l’insertion en emploi de personnes éloignées du marché du travail.

Pour moi, l’économie sociale est l’une des voies privilégiées pour une sortie de crise environnementale. À une époque où les changements climatiques menacent nos écosystèmes et où plusieurs citoyens cherchent différents moyens (et souvent doivent faire des pirouettes) pour avoir des habitudes de consommation éthique et responsable, les produits et services de ce secteur d’activité permettent ces choix qui préserveront la planète. C’est la logique même du secteur qui permet la création de produits et services sains pour notre communauté; plutôt que de créer des besoins, les entreprises d’économie sociale visent à répondre aux besoins.

L’économie sociale est quant à moi aussi la voie à privilégier pour la relance économique. Dans cette période de ralentissement dû au contexte pandémique actuel, les entreprises d’économie sociale devront être au cœur de cette relance pour qui veut une société juste et équitable. D’ailleurs, le Chantier de l’économie sociale s’est positionné clairement à ce sujet : « L’occasion est belle de changer les façons de faire et ce changement passe par nous (…) Que ce soit pour l’achat local, l’autonomie alimentaire, la relance de l’emploi et les conditions de travail, l’immobilier collectif, la qualité de vie juste et décente et la transition écologique ».

Pour chaque achat que je dois faire qui va à l’encontre de mes valeurs sociales et environnementales, je me surprends de rêver de mettre sur pied une nouvelle entreprise d’économie sociale. Plus il y aura d’entreprises d’économie sociale, plus nous pourrons faire de notre monde un endroit solidaire où il fait bon vivre. Tu veux vivre l’aventure de l’économie sociale, te lancer en affaire et participer au développement plus juste et solidaire? Appelle-moi, je connais des gens qui pourront t’aider!

Célia Corriveau

Facilitatrice de projets collectifs/chargée de projet CoLabVHSL